· 

Menuiserie métallique de sécurité : le secteur et ses métiers

 

Les spécificités du secteur de la menuiserie métallique de sécurité

 

 

La menuiserie métallique concerne spécifiquement l'habillage de façades, les portes et fenêtres, les murs rideaux, les vérandas, blocs-baies et verrières en acier et inox. C'est un secteur de la métallerie en évolution permanente, du fait des besoins et normes évolutives associés en termes de matériaux ou performances (isolation thermique, phonique, exigences liées à la sécurité et à la protection contre le feu, les radiations, etc.).

 

Les métiers de la métallerie de menuiserie de sécurité 

 

Le métier de métallier en menuiserie de sécurité

 

Le métallier peut être serrurier, tôlier, métallier-poseur ou encore menuisier métallique. Il travaille les aciers, le fer, l’aluminium, le zinc ou l'inox, alliés à différents métaux et matériaux (comme le verre ou le bois). 

 

Le métallier de menuiserie de sécurité opère des assemblages de pièces différentes par soudage, boulonnage, rivetage ou collage à partir  de  plans  et  de  feuilles  de  débit. Il découpe, usine, façonne, monte et assemble des profilés aux multiples qualités techniques (performances thermiques et acoustiques, métallerie feu) et esthétiques, sous la responsabilité du chef d’équipe et du chef d’atelier, qui coordonnent le projet. Il prépare et pose tous les systèmes de fermeture intérieurs ou extérieurs de portes, fenêtres et grilles en métal, assure l’installation des automatismes commandants ces ouvertures ou fermetures.

 

Le technicien  bureau  d’études en menuiserie de sécurité

 

Le  technicien  bureau d’études en métallerie de sécurité étudie,  calcule  et  dessine  les  menuiseries.

 

Il conçoit des ouvrages selon le cahier des charges du client, les normes de sécurité en vigueur, les contraintes de chantier et s’efforce de traduire le plus fidèlement possible les idées des architectes et ingénieurs, en relation avec les bureaux de contrôle. 

 

 

La formation 

 

Environ 3 500 emplois sont pourvus chaque année en France dans les  métiers  de  la  métallerie, avec des possibilités d'évolutions rapides. Le secteur embauche, mais les candidats manquent ! Du CAP au BTS, l'éventail des formations en métallerie est large :

 

Niveau CAP

  • CAP outillage en moules métalliques
  • CAP serrurier-métallier
  • BP métallier

 

Niveau bac 

  • bac pro menuiserie
  • bac pro ouvrages du bâtiment : métallerie,
  • bac pro réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques
  • bac pro TO - technicien outilleur

 

Niveau bac + 2

  • BTS architectures en métal : conception et réalisation 
  • BTS forge
  • BTS CRCI - conception et réalisation en chaudronnerie industrielle