· 

Portes à rayons X pour locaux exposés aux radiations : les normes

 

 

Les normes à respecter pour la pose de bloc-portes et portes de service anti rayons X

 

Les locaux abritant une activité susceptible d’utiliser des rayons X ou des installations de radiologie et/ou radiothérapie, doivent impérativement se munir de portes anti rayons X afin de protéger au mieux les travailleurs contre le risque d’irradiation. 

 

Les bloc-portes anti rayons X

 

Il faut savoir qu’il n’y a pas de valeur réglementaire spécifique concernant les différents types de portes anti rayons X. L’épaisseur est calculée en fonction du lieu et de la configuration des installations. C’est au maître d’ouvrage d’estimer la valeur et donc l’épaisseur de plomb à insérer dans le vantail du bloc-porte. 

 

Le local impose des exigences auxquelles le maître d’ouvrage va devoir répondre en choisissant les matériaux et les dimensions en fonction du local en question. Tout doit s’adapter parfaitement à l’environnement, pour que la porte puisse sécuriser les lieux comme il se doit.

 

Les portes de service anti rayons X

 

La norme importante à retenir est la norme de radioprotection NFC 15-160 qui énumère les exigences générales des installations et les protections minimales à mettre en place. 

 

Une évaluation du niveau d’exposition des blocs opératoires et des locaux environnants doit être obligatoirement réalisée (souvent par l’IRSN). Cette évaluation classe alors les locaux par « zones » , en fonction du danger, de la puissance des rayons X, de l’exposition etc. 

 

La directive 2013/59/Euratom a pour objectif de protéger les personnes qui pourraient être en contact avec des rayons X. Cette directive est en lien direct avec des articles du Code du travail comme les articles L. 4451-1 et suivants R. 4451-1 et suivants. Les lois pour la radioprotection sont concentrées dans le code du travail mais aussi le Code de l’environnement avec l’article L. 591-1 (le plus connu) mais aussi le Code de la santé publique avec l’article L. 1333-1.

 

Ces règlementations ont pour but de protéger les travailleurs, les patients, le public et l’environnement. 

 

Les conséquences des rayons X sur la santé de l’Homme 

 

Les conséquences des rayons radioactifs sur l’homme étant très dangereuses et nocives, il est donc impératif de respecter les normes et conditions fixées par la loi. 

 

Les conséquences d’expositions à répétitions ou sur une longue durée peuvent être très graves et irréversibles. L’exposition même brève ou partielle de femmes enceintes est formellement interdite en raison d’une potentielle malformation de l’embryon. 

 

Les conséquences les plus fréquentes sont liées à la vue, avec un possible problème de cataracte ou de rétine qui peut entraîner une perte de vue progressive dans certains cas. 

 

La peau est une des parties du corps humain les plus touchées par ce phénomène. Même après une exposition rapide et partielle, elle peut avoir été gravement touchée. Il peut y avoir des risques de rougeurs ou de brûlures importantes. 

Les symptômes dus à une trop forte exposition peuvent se faire ressentir immédiatement ou tardivement, parfois même quelques années après. 

 

Les rayons X peuvent aussi être à l’origine de leucémies et de cancers. 

 

Des effets indirects sur la santé de l’homme ont également pu être prouvés. Les rayons X peuvent avoir une influence sur le comportement (troubles alimentaires, dépendance à l’alcool, consommation excessive de médicaments…). 

 

Et il peuvent mener à des conséquences psychologiques (stress, crises d’angoisse et de panique, dépression …). 

 

Pour éviter tous risques d’exposition il convient de faire appel à un professionnel reconnu qui saura analyser vos besoins et vous apporter une solution personnalisée.

 

Contactez-nous pour discuter de vos besoins en menuiseries anti-effraction :  info@calcagni.fr / Tel. 04 77 43 44 27