· 

Le point sur les serrures de haute sécurité

 

Les serrures pour porte blindée et portes fortes

 

Pour protéger les biens, locaux professionnels et autres sites sensibles, on installera sur les portes fortes et portes blindées des serrures de haute sécurité à clé double panneton (10 ou 14 gorges) incrochetable (degré B et degré B E A2P par le CNPP, avec reproduction de clé sur numéro).

 

Ces serrures pourront être renforcées par un délateur mécanique et thermique ou détecteur d’ouverture-choc-thermique, bloquant le mécanisme automatiquement en cas de tentative d'effraction.

 

Un mécanisme de contrôle nécessitant 2 clés différentes pour l’ouverture de la porte blindée pourra également être installé, selon les besoins du site.

 

Éléments des serrures de haute sécurité et fonctionnement

 

Fonctionnement du canon de serrure

 

Le canon de serrure, ou cylindre, est une pièce maîtresse de la serrure, qui reçoit la clé. Le canon est composé d'un stator, une partie droite et fixe creusée pour accueillir le rotor, une partie conique mobile. L’introduction de la clé à l’intérieur du rotor entraînera le déplacement des goupilles et des contre-goupilles qui bloquent cette partie mobile.

 

Selon le sens de rotation, le canon compresse ou détend les ressorts qui contrôlent le pêne de serrure qui vient se bloquer dans la gâche, située sur le dormant de la porte, ou se repositionner dans la porte pour la déverrouiller.

 

Dans le cadre de serrures de haute sécurité, on utilisera des cylindres anti-perçage ou des cylindres à pompe.

 

Le canon de la serrure devra être protégé afin de renforcer sa sécurité, à l'aide d'un protège-cylindre. Celui-ci viendra bloquer le canon et empêcher l’ouverture de la porte dans le cadre d'une tentative d'effraction ou de destruction du canon.

 

Naturellement, plus l’épaisseur du protège-cylindre sera élevée, plus grande sera son efficacité.

 

Une pastille anti-perçage améliorera encore la sécurité du verrou.

 

Une protection magnétique, quant à elle, dissimulera le canon sous une plaque métallique qui rendra l’accès au canon impossible sans carte magnétique pour déverrouiller l'accès.

 

Fonctionnement du pêne de serrure

 

Le pêne est un élément amovible actionné par le mécanisme, et qui vient bloquer ou libérer le verrou sur le montant, pour fermer ou déverrouiller la porte. Il doit toujours correspondre à la gâche à laquelle il est associé.

 

Le choix du pêne de serrure est essentiel pour assurer une sécurité appropriée à une porte blindée. Pour les sites sensibles avec menuiseries à sécurité renforcée, on utilisera des pênes de sécurité haut et en façade ou sur trois côtés (6 en façades, 2 haut et 2 bas), commandés par poignée. Pour les fermetures de coffres, des pênes en bord.

 

Un délateur réagissant aux attaques mécaniques mais aussi thermiques assurera un blocage automatique du mouvement des pênes.

 

Fonctionnement de la gâche de serrure

 

Pièce de métal vissée au dormant de la porte, et non sur la porte elle-même, la gâche de serrure garantit que la fermeture de la porte est fortement consolidée lors de l'activation du pêne (via la poignée ou le canon). Plus une gâche est forte, plus le niveau de sécurité de la porte est élevé.

 

Les gâches longues offrent au système de fermeture une plus grande robustesse, et s’ancrent plus facilement au contour de la porte, qui résistera ainsi plus efficacement aux tentatives d’effractions. Une gâche avec de multiples points de fixation augmentera par ailleurs la sécurité du verrouillage.

 

Contactez-nous pour discuter de vos besoins en portes et fermetures spéciales : info@calcagni.fr / Tel. 04 77 43 44 27